Browsing Category

près de chez nous

petits & grands bonheurs, près de chez nous

À la Galleria continua | les moulins… #4

21 octobre 2017

IMG_9979 IMG_9941 IMG_9933 IMG_9922IMG_9925 IMG_9938IMG_9959 IMG_9960 IMG_9964 IMG_9969 IMG_9968 IMG_9967 IMG_9965 IMG_9950 IMG_9952IMG_9957 IMG_9997 IMG_9984 IMG_9982 IMG_0017IMG_0022 IMG_0028IMG_0013IMG_0014 IMG_0045 IMG_0052 IMG_0051 IMG_0044 IMG_0042 IMG_0057IMG_0040 IMG_0037 IMG_0011 IMG_0009 Dimanche 15 octobre 2017 | À un jour près, juste un an après ce jour … et un temps tout aussi radieux pour ce dimanche de mi-octobre, c’est le vernissage d’une nouvelle exposition ’10 years of galleria continua in France [2007-2017]’… Un doux déjeuner à la maison, avec des amis chers, puis nous partons tous ensemble leur faire découvrir la galleria continua ! Car que l’on soit ou pas, amateur d’art contemporain, ce lieu immense et atypique, interpelle forcément, intrigue, surprend ou fait sourire… et séduit inévitablement ! D’autant que la visite est libre et gratuite !!

L’œuvre de Daniel Buren, Autour du retour d’un détour, réutilise ici les palissades entourant les travaux d’installation des « Deux Plateaux », fameuse œuvre monumentale installée dans la cour d’honneur du Palais Royal (rapidement surnommée ensuite « Les Colonnes de Buren », inaugurée en 1986) et qui a l’époque avait fait polémique et dont plusieurs tentatives par pétitions et autres assignations avaient tenté d’annuler… Les palissades entourant le chantier étaient alors devenues un lieu d’expression où par voie de graffitis avait surgit les invectives les plus variées à l’adresse de Daniel Buren et des ministres de la culture en poste (Jack Lang puis François Léotard)… Aujourd’hui, nous découvrons ces palissades, encadrant un immense rectangle rouge (qui crée d’ailleurs dès l’entrée, un immense halo rougeoyant et une ambiance chaude à ce grand espace)… « Le périmètre coloré qu’elles encadrent, inaccessible au public, dessine par vibration chromatique la violence d’une longue polémique et fait entrer en jeu d’importantes questions au sujet de la commande publique, de la confrontation au patrimoine, de l’art de façon générale et de sa réception par le public. (…) » Les écouteurs sur les côtés, nous font entendre toutes ces invectives, lues en boucle… ce qui n’a pas manqué de surprendre et d’amuser les enfants ! Puis Cuba mi amor & encore le superbe travail de Pascale Marthine Tayou « Welcome back Again!!! »

Un beau week-end à vous ! (rares lecteurs qui consultaient encore ces pages…) À bientôt. 🙂

 

petits & grands bonheurs, près de chez nous

À la Galleria continua | les moulins… #3

23 septembre 2017

IMG_8841 IMG_8842 IMG_8849IMG_8852IMG_8847 IMG_8854 IMG_8866 IMG_8857 IMG_8896IMG_8870IMG_8858 IMG_8863IMG_8860IMG_8875 IMG_8884IMG_8885 IMG_8883 IMG_8874 IMG_8878IMG_8871 IMG_8886 IMG_8887 IMG_8889 Quelle chance d’habiter si près de cet espace gigantesque et incroyable qu’est la Galleria Continua ! Elle accueille toujours des expositions qui nous transportent dans des voyages riches, fascinants et surprenants. La magnifique exposition ‘Voodoo Child’ de l’artiste camerounais Pascale Marthine Tayou, {sous le commisariat de Jérôme Sans} (dont j’avais justement découvert le travail à la Galleria en septembre l’année dernière) et l’exposition And What, for Example, Am I Now Seeing?’ … (Je vous invite à consulter la page du site mowwgli qui donne un résumé efficace des différentes expositions en cours ou bien sûr le site de la Galleria Continua pour + de précisions et photos.) Mais faites vite ces expositions se terminent le 30 septembre… (Le vernissage des prochaines est prévu pour le 15 octobre.)

[ Le [T]ERROR est de Kendell Geers & toutes les autres œuvres de Pascale Marthine Tayou, (+ les carreaux colorés de Daniel Buren qui sont permanents) ]