Browsing Category

petits & grands bonheurs

petits & grands bonheurs, près de chez nous

Tbilissoba au Moulin Jaune

21 septembre 2017
IMG_9170

IMG_9162IMG_9161IMG_9160 IMG_9183 IMG_9168IMG_9178 IMG_9181 IMG_9184 IMG_9202IMG_9203IMG_9186 IMG_9232IMG_9228IMG_9212IMG_9225 IMG_9241IMG_9243 IMG_9249 IMG_9247IMG_9250 IMG_9251 IMG_9246IMG_9262IMG_9248 IMG_9255IMG_9245 IMG_9257 IMG_9258 IMG_9287 IMG_9284IMG_9272IMG_9270 IMG_9303IMG_9292IMG_9297 IMG_9397-2IMG_9347 IMG_9395 IMG_9448 IMG_9432 IMG_9413 IMG_9414 IMG_9466IMG_9458 IMG_9461IMG_9454IMG_9485 IMG_9447IMG_9487IMG_9511 IMG_9554 IMG_9411 IMG_9545 IMG_9507« Laboratoire de création du clown Slava Polunin, le Moulin Jaune est une maison et un jardin-théâtre célébrant avec créativité et poésie, un art de vivre joyeux qui réunit la nature, les arts et la vie quotidienne. »

Son jardin a reçu en 2014 le label « Jardin remarquable » par le Ministère de la Culture. Et dès le seuil de l’intrigante porte d’entrée franchie, c’est l’émerveillement ! L’immense jardin se compose de plusieurs jardins qui sont autant de scènes pour des interventions artistiques, chacun avec sa dominante de couleurs, ses petits espaces scéniques et sa cabane pour travailler, s’évader, dormir ou jouer… Un rêve éveillé !

Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2017, dimanche 17 septembre, le Moulin Jaune était ouvert au public (ce qui reste très occasionnel). Le temps de cette journée, la Géorgie était à l’honneur dans les jardins du Moulin Jaune, pour fêter Tbilissoba, célébrant les vendanges et la moisson dans la tradition géorgienne. La vocation du lieu est d’y accueillir des acteurs plutôt que des spectateurs… Les visiteurs de ce jour, à cet occasion, devaient donc venir exclusivement vêtus de rouge ou de bordeaux et en arborant une belle moustache (réelle ou factice, femmes et enfants compris bien sûr !).  Alors on s’est bien amusé à farfouiller dans la maison à la recherche de tous nos habits rouges (ou prunes, ou orangés à défaut, en tout cas aux couleurs chaudes et chatoyantes !) puis j’ai coupé dans du feutre de belles moustaches et nous voilà partis ! (Le Moulin jaune est à 15 min de la maison.)

Une délicieuse après-midi, joyeuse et pleine de surprises, de couleurs, de poésie et d’émerveillement pour nous 6 !!!

IMG_9504IMG_9515IMG_9547« À la fois lieu de vie, de création, le Moulin Jaune accueille également des artistes issus de tous horizons artisans, paysagistes et jardiniers. La maison, le jardin et la vie de tous les jours étant dévolus à la célébration du spectacle et de l’imagination, les résidences s’inscrivent dans cet esprit. Les premières années de son installation au Moulin Jaune, Slava a mis en place les bases de cette aventure où la nature, la création et la vie quotidienne s’unissent pour créer un art de vivre festif et merveilleux. (…) Des chantiers de jardinage bénévole sont également organisés… c’est l’occasion de découvrir les coulisses du jardin et de la maison de Slava qui souhaite que chacun y soit acteur plutôt que simple spectateur, de participer à l’embellissement d’un jardin remarquable et de partager ce plaisir de jardiner ensemble au bord de l’eau. »

« Je ne connais nulle frontière à l’absolue liberté qui me guide dans mon art comme dans la vie. J’habite la scène comme ma demeure, mû par le désir d’inspirer aux gens l’envie de tout faire avec joie. Dans ma propriété du Moulin Jaune, l’art et la vie se mêlent au quotidien pour que règne la poésie » écrit Slava Polunin.

Le Moulin Jaune | 1 sente du Moulin Nicole 77580 Crécy-la-Chapelle | Entrée : 15 euros par adulte / 8 euros pour les enfants de 4 à 12 ans. (10 euros / 5 euros, si réservation directement via le site du Moulin Jaune.)

* {Nous avons pu voir à l’entrée du jardin, un panneau indiquant que les photos sont autorisées mais qu’il est préférable de ne pas publier sur les réseaux sociaux afin de garder un maximum de surprise pour les futurs visiteurs. Sachez que les images que vous pouvez voir ici ne dévoilent qu’une petite partie des trésors que recèlent ce lieu, qui est d’ailleurs en perpétuel changement, transformation… (et ne montrent rien de plus que ce qu’on peut déjà voir sur les images et vidéos du site du Moulin Jaune). Il faut absolument venir sur place pour ressentir, et ce de façon incroyable, la magie et la poésie qui se dégagent de cet endroit merveilleux et hors du commun ! Et la tentation de partager avec vous ces images était trop grande.} *

petits & grands bonheurs

10 ans

5 juillet 2017
IMG_1697

IMG_1680IMG_1733IMG_1683 IMG_1687 IMG_1796 IMG_1710 IMG_1797IMG_1830 IMG_1821IMG_1842Samedi 24 juin 2017 | Revenir sur cette si douce et belle après-midi chez ma maman et Franco, papy de cœur si tendre… où Luce a soufflé {à grand renfort de petites sœurs, saupoudré d’un nuage de sucre glace !} ses 10 bougies ! Repas délicieux {comme toujours chez ma maman}, temps superbe dans leur jardin magnifique où l’on se sent si bien ! Petit moment parfait !

IMG_1946IMG_1958-2Et (re)souffler le jour J… tous les 6 ! {Merci à mon Oliv pour ces photos toutes les 5, trop rares !}

À Paris, petits & grands bonheurs

En juin, à Paris… #1

13 juin 2017
IMG_7546

IMG_7543IMG_7550 IMG_7549 IMG_7551 IMG_7553 IMG_755402|06|2017 * En tête à tête avec ma maman pour « sa » journée, où il n’est plus nécessaire de compter ou de souffler les bougies mais savourer simplement, la chance, précieuse, de pouvoir se retrouver toutes les deux pile ce jour là ! Un délicieux déjeuner au Dilia {1 rue d’Eupatoria Paris 20}, parfaite petite adresse à découvrir sur le nouveau guide d’Audrey « In the mood for… Paris », troisième opus après Bruxelles et Porto et dont je vous parlerai plus en détail très bientôt. | Sortir métro Jourdain et descendre la rue de la Mare dans le 20e. Comme ce quartier est charmant, j’adorerai y trouver une petite chambre, un petit studio pour les filles quand elles seront plus grandes. Il y en a bien une (ou 2, 3 ou 4) qui viendra faire ses études à Paris… {tout comme moi, il y a 21 ans déjà}. * Puis flâner {et craquer !} chez La frange à l’envers {81 rue Saint Maur} et E.S.T. {99 rue Saint-Maur}, deux jolies adresses découverte grâce au nouveau guide d’Audrey…

petits & grands bonheurs

Marguerites & boutons d’or

6 juin 2017
IMG_6938

IMG_6952IMG_6934IMG_6928IMG_6942IMG_6945 IMG_6940 IMG_6947 IMG_6965IMG_6961 IMG_6957IMG_6960IMG_6900Petit cœur d’Anouk chou dans sa robe chérie… {que Luce avait eu en cadeau pour son premier anniversaire et qu’elle portait ce jour là (rhaaa ! Ces petites épaules dénudées !) et petite Maï, en août 2013}.

Soupir… de tendresse… mêlé à une pointe de nostalgie, il faut bien l’avouer…   Belle soirée à vous.

À Paris, petits & grands bonheurs

En mai, à Paris… une soirée à l’Opéra Garnier

6 juin 2017
IMG_6776

IMG_6677IMG_6679 IMG_6682 IMG_6684 IMG_6687 IMG_6697 IMG_6734 IMG_6735-2IMG_6720 IMG_6715IMG_6725IMG_6781 IMG_7532 IMG_7533 IMG_7531 IMG_7534 IMG_7535 IMG_7536Mercredi 24 mai 2017 | Une chance et un vrai privilège, une soirée rien que tous les trois (moi, Mila et Olive) à l’Opéra Garnier. Réservée depuis plusieurs semaines pour fêter les 12 ans de notre grande fille.

Trois ballets, trois chorégraphes sur des musiques de Maurice Ravel. La Valse, chorégraphie George Balanchine | Décors Jean Rosenthal | Costumes Barbara Karinska. Le Concerto En Sol (piano et orchestre, 1932) | Chorégraphie de Jerome Robbins | Décors et costumes Erté.  Et Le Boléro (1928) | chorégraphie Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet, costumes (incroyables !) de Riccardo Tisci, scénographie de Marina Abramovic & Lumières Urs Schönebaum avec les étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris.

Que dire… ! Pour notre toute première soirée à l’Opéra (pour tous les trois), ce fut un moment superbe, magique et inoubliable !

IMG_6839IMG_6849Et un sympathique petit restaurant Coréen, Guibine, 44 rue Saint-Anne, pour terminer cette très belle soirée. Pas aussi chic que Jium, certes moins cosy et une déco plus modeste mais très savoureux également, copieux et le service efficace et sympathique ! Une soirée parfaite en somme ! {Et merci encore à Mamie Marie et Papy Franco !}