À Paris, petits & grands bonheurs

En mai, à Paris… une soirée à l’Opéra Garnier

6 juin 2017
IMG_6776

IMG_6677IMG_6679 IMG_6682 IMG_6684 IMG_6687 IMG_6697 IMG_6734 IMG_6735-2IMG_6720 IMG_6715IMG_6725IMG_6781 IMG_7532 IMG_7533 IMG_7531 IMG_7534 IMG_7535 IMG_7536Mercredi 24 mai 2017 | Une chance et un vrai privilège, une soirée rien que tous les trois (moi, Mila et Olive) à l’Opéra Garnier. Réservée depuis plusieurs semaines pour fêter les 12 ans de notre grande fille.

Trois ballets, trois chorégraphes sur des musiques de Maurice Ravel. La Valse, chorégraphie George Balanchine | Décors Jean Rosenthal | Costumes Barbara Karinska. Le Concerto En Sol (piano et orchestre, 1932) | Chorégraphie de Jerome Robbins | Décors et costumes Erté.  Et Le Boléro (1928) | chorégraphie Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet, costumes (incroyables !) de Riccardo Tisci, scénographie de Marina Abramovic & Lumières Urs Schönebaum avec les étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris.

Que dire… ! Pour notre toute première soirée à l’Opéra (pour tous les trois), ce fut un moment superbe, magique et inoubliable !

IMG_6839IMG_6849Et un sympathique petit restaurant Coréen, Guibine, 44 rue Saint-Anne, pour terminer cette très belle soirée. Pas aussi chic que Jium, certes moins cosy et une déco plus modeste mais très savoureux également, copieux et le service efficace et sympathique ! Une soirée parfaite en somme ! {Et merci encore à Mamie Marie et Papy Franco !}

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply