petits & grands bonheurs, [oliv]else

Flying machines

2 octobre 2010

 Heidelberg-01 Heidelberg-02 Heidelberg-03 Heidelberg-04 Heidelberg-05

Un vieux camarade et son amoureuse architecte ont déniché une ancienne imprimerie étonnante en plein Paris… Deux machines un peu démentes demeuraient encore là, dans leur jus. J'ai aussitôt craqué et commis la folie de les racheter sans bien mesurer quelle serait l'aventure de les sortir du fond de la cour, puis de les remettre en mouvement une fois installées chez nous. Merci à Sylvain et Miriam d'avoir suscité cette excentricité, à Florent et Loic pour leur aide musclée au démontage folklorique de la bête tranchante. Il aura tout de même fallu un petit parcours du combattant pour trouver les moyens raisonnables d'arracher ces monstres à leur immobilité absolue et les transformer en machines volantes jusqu'à notre atelier. Respect aux déménageurs qui ont réussi l'opération en douceur et avec brio. Environ 1,5 tonne pour la typo Heidelberg et 700 kg bien tassés pour Golgoth Jud : la revanche mécanique continue… Oliv

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply julie 11 novembre 2010 at 22 h 24 min

    Incroyable cette histoire et merci d’avoir partage ces belles photos. Que de beaux projets en perspective!

  • Reply Melie 9 octobre 2010 at 12 h 55 min

    Wahou j’adore! Je me croirais dans l’atelier de mon papa!

  • Reply mylene 6 octobre 2010 at 16 h 27 min

    il y a du gaufrage et de la découpe dans l’air! moi aussi j’en reve!

  • Reply lise 6 octobre 2010 at 9 h 47 min

    quelle aventure!
    les photos sont magnifiques

  • Reply Marie-Cécile 5 octobre 2010 at 22 h 39 min

    Une Heidelberg … waouh quelle découverte Else ! Ca me fait rêver !

  • Reply anne 4 octobre 2010 at 22 h 01 min

    La Heidelberg est superbe… Bravo pour cette prouesse des transporteurs !

  • Reply lili la sardine 3 octobre 2010 at 19 h 35 min

    Ah, ben là Else je reste sans voix…, mais je vous reconnais bien là dans cette folie ! Hum, votre chez vous commence à prendre une vrai direction… Ah et sinon, tardez pas à faire la cuisine, car sinon, vous n’aurez bientôt plus d’endroit où la poser, Hiiiiiii… milles biszettes.

  • Reply nata 3 octobre 2010 at 18 h 12 min

    Houlà……… je n’ose imaginer les merveilles à venir. J’ai une copine typographe dans l’Aisne. Elle vit de son activité…

  • Reply Fab 3 octobre 2010 at 15 h 33 min

    ★★Mais tu ne fais pas les choses a moitié coté coups de cœur! Tu nous montreras une fois installé chez toi?★★

  • Reply (sc) 3 octobre 2010 at 14 h 42 min

    Géniale cette histoire ! A suivre pour le deuxième épisode donc… 🙂

  • Reply caroline*cinqmai 3 octobre 2010 at 12 h 00 min

    oh la belle folie !!!

  • Reply mai 3 octobre 2010 at 1 h 41 min

    !!!! mais vous êtes des fous furieux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! hihihihihi ohlala le truc,je rêve! c’est trop CANON !bisous!

  • Leave a Reply